Créé en 1999, Le Bec en l’air est un éditeur indépendant installé à Marseille. Un point commun réunit la plupart du temps ses publications : le dialogue entre l’image et le texte, entre photographie et récit, à travers une mise en page étudiée, des photographies et des textes d’auteurs.

Au fil des ans, le catalogue s’enrichit d’écritures photographiques variées qui trouvent néanmoins une cohérence éditoriale : la photographie comme outil de questionnement du monde contemporain, qu’il s’agisse de préoccupations documentaires, esthétiques ou intimistes.
Photographes reconnus ou émergents s’y croisent, sans exclusion de style ou de sensibilité artistique : Jane Evelyn Atwood, Bruno Boudjelal, Jean-Christian Bourcart, Denis Brihat, Denis Dailleux, Arko Datto, Cédric Gerbehaye, Steeve Iuncker, Yohanne Lamoulère, Frédéric Lecloux, Shinji Nagabe, Payram, Marc Riboud, Adrien Selbert, Frédéric Stucin …

Les textes, souvent bilingues anglais/français, sont confiés à des romanciers, essayistes ou critiques d’art tels Christian Caujolle, François Cheval, Laurent Gaudé, Marie-Hélène Lafon, Elias Sanbar, Alice Zeniter…

En 2018, la maison d’édition a édité le livre issu de la commande publique en photographie sur la jeunesse en France (Jeunes-Générations) et, en 2020, le premier volume d’une publication annuelle recensant les acquisitions photographiques dans les collections publiques françaises (+ Photographie), coédité avec le ministère de la Culture.

Le Bec en l’air a reçu le Prix Nadar-Gens d’images en 2015 pour Algérie, clos comme on ferme un livre? de Bruno Boudjelal, avec un texte de François Cheval ; le Prix HIP 2019 du Livre de l’année pour Les Métamorphoses de l’argentique de Denis Brihat et le Prix HIP du premier livre 2019 pour Faux Bourgs de Yohanne Lamoulère.

Afin d’accroître la visibilité de ses ouvrages, Le Bec en l’air travaille en coédition avec des festivals de photographie (ImageSingulières à Sète, Circulation(s) à Paris, La Photographie Marseille/Prix Maison Blanche…), des musées (musée Niépce, Mucem…), des galeries (Camera Obscura, Galerie Maubert, VU’…), des agences, des institutions culturelles et des éditeurs internationaux.
Le catalogue, composé de plus de 200 titres est diffusé et distribué en France et en Belgique par Harmonia Mundi Livre depuis 2007 ; en Suisse par Servidis et au Canada francophone par Dimedia.
Présente à Paris Photo depuis 2017 et aux Rencontres d’Arles depuis 2010, la maison est membre d’Éditeurs du Sud et de France Photo Book, association nationale qui réunit une vingtaine d’éditeurs indépendants de livres de photographie.

Le Bec en l’air est basé depuis 2011 à Marseille, à La Friche Belle de Mai, un lieu pluridisciplinaire où la maison d’édition, dirigée par Dominique Herbert (directeur artistique) et Fabienne Pavia (éditrice), développe également des expositions et des résidences d’auteurs en lien avec ses publications.

Voir le site de l'éditeur